560

560

 

AD AUGUSTA PER ANGUSTA

 

Quand, à Carusburc, tu auras Albion dans le dos,

Cherche l’Ouverture qui révèle la Lumière Céleste.

Ne t’attarde pas, ne demande pas ton reste,

Mais apprête-toi à marcher sur les eaux.

 

Par deux fois, Neptune viendra à ton secours

Et te mènera loin du Septentrion glacé.

Poursuis ta route et n’interromps pas ton parcours

Avant de voir, par l’Ouverture, la Nef encalminée.

 

Sans dévier d’un pouce, tire un trait,

Et tu ne regretteras pas ce que tu as fait.


(BourgEs) à partir de la fin de cette énigme la chasse se déroule à l’Est jusqu’au final…)

Le titre : Ad Augusta per angusta est un proverbe latin : « à de grands résultats par des voies étroites »(sens propre), une façon de dire que la gloire n’arrive pas facilement (sens figuré)

Le sens figuré est évident dans le cas de la quête de la chouette d’or, mais il va peut-être falloir aussi utiliser le sens propre.

 

Je trace un premier trait qui part de Cherbourg vers le Sud. Deux fois Neptune vient à mon secours : une première fois dans la baie du Mont St Michel puis une deuxième fois lorsque je retrouve l’océan à quelques kilomètres au Nord de l’île de Ré. Ad Augusta per angusta me dit que je vais devoir emprunter un chemin étroit. Je passe entre l’ile de Ré et la Rochelle.

En fait, je dois arrêter mon premier trait lorsque je vois la nef encalminée. Ou plus précisément, lorsque le point où je suis, l’ouverture (Bourges), la lumière (Aube ?) et la nef encalminée sont alignés. Le problème c’est que je ne sais pas où est la nef encalminée pour le moment, je ne sais pas non plus précisément ce qu’est la lumière (l’AUBE) est-ce un point particulier de la rivière, du département ? Enfin,  je ne sais pas non plus ou arrêter mon trait qui descend de Cherbourg !!!.

 

Dans cette énigme 560, je rencontre au moins pour la deuxième fois 2 villes (Cherbourg et Bourges) qui m’incitent à exploiter la « méga astuce » de la 580, qui, on l’a vu nous conduit à Ribeauvillé. La succession des 7 premières énigmes nous a conduit à Dabo, le Schlossberg (montagne de la serrure) également cité sous le nom de navire noir perché.

Or en 560, je suis encore à la recherche d’un bateau : la nef encalminée. Cette Nef encalminée est donc à rechercher aux environs de Ribeauvillé. La méga astuce est la fameuse clé qui permet de passer de la 600 (navire noir perché) à la 560 (nef encalminée) IS : Né clé en main dans la 600, tu la retrouveras dans la 560

Nouveau clin d’œil de Max avec les longueurs d’onde : la distance Dabo-Ribeauvillé est de 50 km ou 500 hm !

 

Or, on trouve justement à l’Ouest de Ribeauvillé une montagne appelée également le Schlossberg ! Une deuxième montagne de la serrure. Je suis donc passée d’une montagne de la serrure à Dabo (Navire Noir perché) à une autre montagne de la serrure à proximité de Ribeauvillé qui abrite très probablement la nef encalminée. Sur cette montagne se trouve un rocher qui s’appelle le rocher St-Jacques. Comme la Nef encalminée de Vénus !!

Ce rocher se situe sur le Schlossberg à l’altitude 650m. Je réalise que je suis exactement sue le trajet de la flèche d’Apollon,

 

Je peux donc maintenant faire le tracé des 2 traits. Mon deuxième trait passe (1) par le point situé entre l’île de Ré et la Rochelle (le passage étroit : angusta), (2) par Bourges (l’ouverture), (3) par la source de l’Aube (la lumière), et il croise le trajet de la flèche d’Apollon juste un petit peu à l’Ouest de Ribeauvillé (4).

 

Remarque :

Max a dit que la nef avait une certaine réputation, ce qui est en soi très subjectif)  mais il n’a toujours donné qu’une valeur supérieure de cette notoriété. La nef est moins connue que la cathédrale de chartre, le Taj Mahal…Il n’a jamais dit « elle est plus connue que… »

La nef encalminée est l’entité la plus célèbre visible aux alentours immédiats. Là encore c’est très subjectif, tout dépend de ce que l’on entend par alentours immédiats (3km à la ronde, 10km ??)

Sur le Schlossberg, il y a le Bilstein d’Aubure qui a effectivement une certaine notoriété (20300 références sur google ! un paragraphe dans wikipedia..) j’imagine que ce très beau château en ruines a bien pu faire l’objet de reportages télé au moins sur France 3 Alsace !!.

Enfin, Max a dit également que la nef a vu des foules qui passaient ou qui s’y rendaient. Ici, Max emploie l’imparfait !! Or la présence du château témoigne d’un passage important de personnes au Moyen Age sur le Schlossberg. (Le bilstein fut Assiégé sans succès en 1547, il fut pris en 1636 par les Impériaux commandés par le comte Schlick et détruit.)

Commentaires:

7 Réponses à “560”

  1. JTK
    JTK écrit:

    J’aime bien la première étape du parcours et ton utilisation d’angusta, mais comme je ne crois pas à Ribeauvillé, la suite me paraît plus hasardeuse…

    Ceci dit, c’est effectivement troublant que cette ville colle aussi bien..

    Je lis la suite pour voir si tout est révélé ;)

    PS : il y a quelque chose de très pertinent dans ta remarque sur la notoriété de la nef : des foules qui s’y rendaient. J’avais toujours associé cet élément à quelque chose de contemporain, Max parlant des media juste auparavant. Mais tu as raison : pourquoi ne pas parler d’une époque reculée ?

  2. Couppé
    Couppé écrit:

    Beau boulot, bravo.Cependant le héros pour moi, n’est pas Gérard….Mais je vais voir la suite.amitiés mohair

  3. bagfedo
    bagfedo écrit:

    C’est sur le sommet du Schlossberg (« montagne du château »), qui sépare le val de Villé du val de Lièpvre,
    y a t il plusieurs schlossberg dans le coin
    moi je n’ai trouvé que celui là, placé également sur la ligne dabo-golf juan,
    juste au dessus du saint ulrich

    a g décodé les chiffres de la 650
    çà fait référence a la lune

  4. Ramdam
    Ramdam écrit:

    je dois dire que la flèche d’or d’Apollon me conduit ailleurs que dans l’Est !!

    La voie que j’emprunte au départ de la 560 est celle du chouetteur Alabastrum sur la base d’un CIEL qui se définit par :
    C = Cherbourg
    I = Issoire
    E = Epernay
    L = Lamarque

    avec au passage une très belle ligne LAMARQUE / LAMARCHE / DABO (VILLE) tous trois généraux de Napoléon.

    amitiés
    Ramdam

  5. ju75015
    ju75015 écrit:

    Autre coïncidence : « Ad angusta per angusta » est également une inscription sur un bâtiment à Selesta (Lumiere Celeste???). A noter que Selesta, Bourges et ta NEF sont alignés.

    Bravo pour tes recherches. J’espere que tu pourras arriver à tes fins.

    PS: je suis un tout nouveau chercheur et intéressé de rencontrer des passionnés de cette chasse.

  6. Gerard
    Gerard écrit:

    Bonjour,

  7. libellule
    libellule écrit:

    j ai vue la nef encalminee bien sur du monde est venu pour la voir et meme ont montes sur celle ci , le l ai en photo et neptune designe la direction a suivre et c est du passe car aujourd hui elle n est plus a cette meme place , et elle etait bien encalminee, son trident donnais la direction pour la suite de l enigme

Laisser un commentaire

«
»